Soupçon de fraude dans le secteur adapté

2018-11-30T10:14:14+00:0030 novembre 2018|

« La possibilité de recourir à la sous-traitance auprès du secteur adapté ou protégé contribue à remplir une partie de l’obligation d’emploi des entreprises puisque c’est une manière indirecte de faire travailler des personnes en situation de handicap.

Le 31 octobre 2018, le procureur de la république de Cherbourg a été saisi par Anticor (association agréée par la ministre de la Justice et par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avec pour credo « Contre la corruption, pour l’éthique en politique ») sur les pratiques frauduleuses d’une entreprise adaptée (EA).

Le lanceur d’alerte, un ancien salarié de cette EA, dénonce depuis près de 4 ans, le fait que leurs prestations ne sont pas directement réalisées par l’EA ;  . Cette dernière les sous-traiterait à des entreprises qui n’auraient pas ou peu de travailleurs handicapés.

Il s’agirait donc d’un détournement de la loi qui renforce notre idée : Restons vigilants aux pratiques et à l’éthique de  nos partenaires du secteur adapté. »

Pour en savoir plus : http://www.anticor.org/2018/11/14/contributions-a-lagefiph-anticor-saisit-le-procureur-de-la-republique/